Avertir le modérateur

05 juin 2008

En battant les chômeurs, les coiffeurs sont prêts à cirer le banc...

D'un côté:

Frey, Mandanda

Evra, Boumsong, Squillaci, Clerc

Nasri, Diarra, Flamini, Govou

Anelka, Gomis

 

581509674.2.gif

De l'autre, une équipe de rêve, pleine de chômeurs: "Bienvenue à l'UNFP"

David Klein (Niort), Sébastien Maté (OM).
 
Dominique Arribagé (Toulouse), Mickaël Buzare (Laval), Johann Chapuis (Niort), Xavier Collin (Ajaccio), Thierry Cygan (Angers), Romain Ferrier (Niort), Martial Robin (Grenoble)
 
Ahmed Ait Ouarab (Sète), Pascal Camadini, Olivier Echouafni (Nice), Olivier Guégan (Brest), Didier Neumann (Montpellier)
Laurent Dufresne (Châteauroux), Steve Savidan (Valenciennes), Tony Vairelles (CA Bastia)
 
 
 
300201600.gifLes coiffeurs de l'équipe de France ont brillamment battu les chômeurs de l'UNFP (renforcés par quelques pointures comme Savidan) 3 buts à 0, un vrai score de finale de Coupe du monde. A côté de cette formation de rêve, l'Italie privée de Totti et Cannavaro, c'est de la rigolade! 
 
 
 
 

1122078678.jpg

Comme vous le voyez, Tony Vairelles était de la partie. Il fait aujourd'hui les beaux jours du CA Bastia (Cercle Athlétique Bastiais) qui évolue en CFA. Mais, je profite de ce blog pour faire un appel aux dirigeants de club qui seraient intéressés par l'homme à la tignasse blonde et aux folles tallonades. Qui de mieux pour attirer de nouveaux licenciés dans votre club et faire décoller les recettes de la buvette du stade? Même si je n'ai pas pu directement demander à Tony s'il souhaitait apparaître dans ce blog des retraités, des journalistes l'ont fait pour moi:

A 35 ans, Tony Vairelles ne souhaite pas raccrocher les crampons... L'attaquant français, ancien international, cherche un club mais ne trouve pas preneur. "Les équipes ont peur de mon âge. On ne me propose que des fonctions d'entraîneur-joueur en CFA, mais ça ne m'intéresse pas", soutient l'ancien Lensois. (Sports.fr)

Trop parlé des chômeurs, parlons retraités

1839657384.jpgJe vous invite à regarder attentivement la photos des deux équipes. Un bel homme se distingue des joueurs et des arbitres. Classe comme d''habitude. Chemise blanche, costume foncé, gueule d'ange. Non, vous ne vous trompez pas, c'est bien le "regretté" Sylvain Kastendeuch. Le cauchemar, non pas des attaquants, mais des petits comme moi qui collectionnaient les images Panini dans les années 1990. S'il y avait un ballon d'or du joueur le plus...moche (désolé je ne trouve pas d'autre mots), il aurait assurément au moins un trophée de plus sur sa cheminée. Mais pas besoin d'être beau pour bien jouer au foot (non je ne vise personne en équipe de France). La preuve: ce sont bien une coupe de France et une coupe de la Ligue qui trônent dans le salon de l'ancien défenseur de Metz, du Red Star, de St Etienne et de Toulouse. Si Sylvain Kastendeuch resplendit sur cette photo, c'est qu'il a été élu co président de l'UNFP, le syndicat des footballeurs. Et s'il a été choisi à ce poste, c'est pour ses compétences intellectuelles et son expérience de la Ligue 1. Car c'est souvent suffisant de porter du Dolce et Gabana pour être beau, mais c'est plus dur de devenir intelligent, même quand on a beaucoup d'argent... Sylvain a visiblement choisi le bon camp, celui de la reconversion réussie.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu